Tu es étudiant ?

Pour cette rentrée 2017, souscris en ligne c’est simple, rapide et sécurisé* !

* Plus d’infos ? Clique ici

Connecte-toi en un clic pour profiter des bons plans du site !

Mot de passe oublié ?
S’inscrire
aux Bons Plans
Se connecter
aux Bons Plans
Jackie Chan
Qu'en penses-tu ?
(0 vote)
Voter
Fermer

Inscris-toi ou
connecte-toi pour voter

Ils en parlent
1 commentaire(s)
Kinzy8ak
Kinzy8ak, 07/09/2013 04:17

Jackie, is the best!

Alerter
x Es-tu sûr de vouloir signaler : "Jackie, is the best!" ? Annuler Signaler
x Tu dois te connecter pour effectuer cette action.

Jackie Chan

les lilas
du 03 janvier 2013 au 03 janvier 2013

Jackie Chan entre à l'âge de sept ans à l'Académie dramatique de Pékin où il passe ses journées à s'entraîner au kung-fu. Il commence sa carrière très jeune comme cascadeur, puis comme figurant. En 1972, il côtoie ainsi son modèle Bruce Lee dans La Fureur de vaincre, qu'il retrouvera dans quelques-uns de ses succès dont Operation dragon, toujours dans des rôles mineurs.Jackie Chan prend vite du galon. Il tourne avec le confirmé Lo Wei et les débutants John Woo et Yuen Woo-ping, ce dernier lui offrant deux de ses plus grands succès : Drunken Master (Le Maître chinois et Le Chinois se déchaîne). Dans ces films, Jackie Chan commence à développer un style particulier mêlant action et comédie, style qui deviendra sa marque de fabrique. Désormais star, il commence à réaliser lui-même une partie de ses films à partir de 1977 et Les 36 poings vengeurs de Shaolin.Superstar à Hong Kong, Jackie Chan tente, à l'instar de Bruce Lee, de séduire les États-Unis. D'abord avec Le Chinois, en 1980, puis avec L'Équipée du Cannonball et Le Retour du Chinois. L'expérience est très mitigée, alors qu'en Asie, sa popularité ne se dément pas. Il tourne avec les plus grands comme Sammo Hung et Wong Jing et réalise certains de ses meilleurs films, où son style excelle avec la série des films d'action Police Story.Au début des années 1990, le tiraillement de l'acteur élastique entre Hong Kong et les États-Unis se fait de plus en plus explicite dans ses films. Il incarne deux jumeaux vivant chacun d'un côté du Pacifique sans se connaître dans Twin Dragons en 1992, est partagé entre forces occidentales et loyalistes orientaux dans la suite de Drunken Master, Combats de maître 2, en 1994, et va aider un oncle à New York dans Jackie Chan dans le Bronx de Stanley Tong en 1996, cinéaste qu'il retrouvera pour Contre-attaque.