Connecte-toi en un clic pour profiter des bons plans du site !

Mot de passe oublié ?
S’inscrire
aux Bons Plans
Se connecter
aux Bons Plans
Moravafine de Blaise Cendrars
Qu'en penses-tu ?
(3 votes)
Voter
Fermer

Inscris-toi ou
connecte-toi pour voter

Ils en parlent
2 commentaire(s)
vampirellaa
vampirellaa, 10/05/2013 03:13

Le résumé donne envie de le lire!

Alerter
x Es-tu sûr de vouloir signaler : "Le résumé donne envie de le lire!" ? Annuler Signaler
x Tu dois te connecter pour effectuer cette action.
JTHO
JTHO, 28/04/2013 09:40

!

Alerter
x Es-tu sûr de vouloir signaler : "!" ? Annuler Signaler
x Tu dois te connecter pour effectuer cette action.

Moravafine de Blaise Cendrars

Bibliothèques et librairies
du 01 avril 2013 au 06 juillet 2014

Dans Moravagine, son roman épique (publié originellement en 1928), Blaise Cendrars évoque l’Autre comme la force destructrice. Cet Autre qui est souvent méprisé, anéanti, jusqu’à ce qu’il se transforme dans l’essence pure du mal. Movaragine est l’histoire du dernier descendant d’une famille royale et de Raymond La Science, son acolyte. Moravagine est aussi cet aristocrate privé d’amour, rejeté par les fous et par les sains d’esprit qui, après avoir passé des années reclus dans un asile, est libéré par La Science, son psychiatre (et le narrateur du roman). Ensemble, ils vont parcourir le monde durant des années pour tenter de le détruire (explosions, complots, meurtres, viols…), le déconstruire –le reconstruire ?– (Révolution, créations), jusqu’à l’éclatement de la 2nde Guerre Mondiale. Autour de ce voyage, clarificateur pour Moravagine et initiatique pour Raymond La Science, sera dépeint le paysage d’une société en déchéance : mères absentes ou dominatrices, des amis qui trahissent, des institutions arbitrairement normatives (l’asile ou le Gouvernement), la perte des repères (au départ La Science voulait seulement étudier le comportement de Moravagine, peu à peu il se dédoublera à celui-là) et une cruauté absolue. Critique complète sur : http://issuu.com/revue-artefact/docs/artefact_2#