Connecte-toi en un clic pour profiter des bons plans du site !

Mot de passe oublié ?
S’inscrire
aux Bons Plans
Se connecter
aux Bons Plans
Cher trésor
Qu'en penses-tu ?
(1 vote)
Voter
Fermer

Inscris-toi ou
connecte-toi pour voter

Ils en parlent
2 commentaire(s)
Lolypopfr
Lolypopfr, 31/07/2014 02:00

top ! :)

Alerter
x Es-tu sûr de vouloir signaler : "top ! :)" ? Annuler Signaler
x Tu dois te connecter pour effectuer cette action.
JTHO
JTHO, 19/02/2013 05:44

Je vous conseille vivement cette pièce que j'ai adoré !!! :)

Alerter
x Es-tu sûr de vouloir signaler : "Je vous conseille vivement cette pièce que j'ai adoré !!! :)" ? Annuler Signaler
x Tu dois te connecter pour effectuer cette action.

Cher trésor

Théâtre des nouveautés - Paris
du 10 janvier 2013 au 25 mai 2013

Une pièce écrite et mise en scène par Francis Veber avec Gérard Jugnot, Alexandra Vandernoot, Michèle Garcia, Éric Le Roch, Philippe Beglia, Irina Ninova, Claude Brécourt décors Charlie Mangel lumières Régis Vigneron costumes Cécile Magnan assistant mise en scène Laurent PetrelliLa pièce / François Pignon est de retour ! Après «L'emmerdeur» et «Le diner de Cons», découvrez la nouvelle création de Francis Veber ! Cette fois, le héros de Francis Veber apparaît sous les traits d’un chômeur de longue date, sans un sous en poche et délaissé par ses proches... Une histoire dramatique direz-vous ? Eh bien non car François Pignon a décidé de ne pas se laisser abattre et de trouver LA solution qui mettra un terme à ses problèmes. Son idée lumineuse, la voici : simuler un contrôle fiscal ! Quoi de mieux pour donner l’impression qu’il dissimule quelque chose et par la même occasion devenir quelqu’un d’important... Le mot de Francis VEBER / «Comment faire quand on est un chômeur de longue durée et qu'on n'a pas un centime en banque ? Avoir un contrôle fiscal. Une stratégie qui peut paraître absurde : pourquoi le Trésor Public irait-il contrôler quelqu'un qui ne possède rien ? C'est pourtant la tactique employée par François Pignon pour se remettre à exister auprès de tous ceux qui l'ont abandonné, sa femme, ses amis. Un moyen de devenir brusquement quelqu'un d'intéressant à leurs yeux, quelqu'un qui cache quelque chose. Comment Pignon parviendra t-il à entraîner un contrôleur fiscal dans son jeu et quels avantages tirera t-il de sa fraude imaginaire ? Vous le découvrirez dans cette comédie ! Car, en fin de compte, ce n’est pas le fait d’être riche qui compte, mais le fait que les autres vous croient riche...» J'ai vu cette pièce il y a quelques semaines : j'ai adoré, à ne pas rater !!!